18 Fév

Une percée dans les nuages et les visages s’illuminent

Après deux semaines sans pouvoir accueillir les enfants inscrit·e·s à l’école du sport, jeudi 16 février, l’apparition du soleil vers 16h, contre toute attente au vu de l’ambiance humide de la pause déjeuner, a permis l’organisation de nombreux jeux sur le plateau sportif.

Neuf enfants ont retrouvé Marion, éducatrice sportive de l’UFOLEP, accompagnée de deux stagiaires, pour une heure d’activités. La bonne humeur était présente ainsi que l’envie de courir et de jouer.

Mais que fait-on à l’école du sport : du football, de l’athlétisme, du tennis ?  Rien de tout cela et un peu de tout cela. Les jeux collectifs proposés permettent de découvrir quelques techniques sportives mais surtout d’apprendre à se coordonner, à être précis, à coopérer, à avoir du plaisir à jouer ensemble.

En ce jeudi, les enfants ont, notamment, joué à l’horloge et à la bataille navale. Dans le jeu de l’horloge, deux équipes s’affrontent. Une équipe forme l’horloge : les joueurs et joueuses assi·e·s par terre en cercle se passent le plus vite possible un ballon. Les membres de la seconde équipe doivent, à tour de rôle sous forme de relais, courir autour de l’horloge. Les points marqués correspondent au nombre de tours de ballon réalisés. Dans le jeu de la bataille navale, c’est la précision qui est recherchée. Pour tenter de toucher puis éventuellement couler les bateaux inscrits sur l’ardoise blanche que chaque équipe détient, il faut marque des paniers de basket. Un panier marqué permet d’aller dire une position de bateau à l’équipe adverse.

C’était une séance joyeuse !

Une joueuse prête à marquer un panier de basket

Le joueur de l’autre équipe lui aussi veut marquer

Partagez !