Projet social

 

Un lieu ressource UN LIEU RESSOURCE

 

  • Poursuite des temps d’accueil tous les après-midis et avant chaque atelier le matin
  • Poursuite des permanences d’information à la halte-garderie, l’épicerie sociale, les distributions d’Entraide, mise en place d’une permanence à l’Espace Départementale des Solidarités
  • Poursuite des animations sur l’espace public pour être au plus près des habitants
  • Renforcement des propositions sur les vacances pour accueillir différents publics et faire découvrir le CSC
  • Poursuite des actions pour mieux connaître les ressources du quartier et de la Ville (médiathèque, Soufflerie, Maison de l’Emploi…)
  • Poursuite et développement des partenariats dans différents domaines (social, emploi, culture, sports…)
  • Développement d’activités de loisirs au sein du Centre facilitant l’accès aux loisirs, en particulier des femmes.
  • Soutien aux initiatives associatives (Conseil citoyen, Air², Danza Nantes…)

Un lieu solidaire UN LIEU SOLIDAIRE

 

  • Renforcement des actions en direction des Séniors : activités de loisir adaptés (Gym douce, A mon rythme), développement Liens Croisés
  • Développement des temps de pratique parents / enfants notamment sur les vacances
  • Accueil d’une nouvelle activité en partenariat avec ADT44 à destination des parents, notamment les plus isolés
  • Développement des ateliers numérique en direction des publics les moins à l’aise
  • Fonctionnement de l’expérimentation Français à visée professionnelle revu pour mieux être adapté aux besoins des participants
  • Expérimentation de nouveaux modes de faire lors de la période de confinement : échanges téléphoniques, distribution de matériel éducatif, appel à dons, prêt d’ordinateur…

Un lieu de soutien à la participation UN LIEU DE SOUTIEN À LA PARTICIPATION

 

  • Accompagnement de nouvelles initiatives d’habitants : projet Kamishibaï, collectif Zephyr, lieu de vie du Bas-Landreau, projet d’Animations Culturelles…
  • Le projet de média de quartier « Vies d’Château » a été mis en pause, faute de bénévoles investis
  • Débat avec participants et bénévoles des ateliers de pratique du français
  • Développement des formations (Montessori pour les bénévoles des ateliers de français, nouveau partenariat avec l’organisme de formation le Point Clé pour les ateliers de pratique du français)
  • Poursuite d’une communication régulière par Internet (site Internet, Newsletter) et papier, avec explication des spécificités des missions du Centre socioculturel (brochure pour les portes ouvertes)
  • Plan d’action pour mieux faire connaître le Conseil d’administration

Annexes du projet social

Projet animation collective familles

Partagez !